musique logo

FORMATIONS MUSICALES

la date limite de dépôt des demandes pour la saison 2019-2020
est fixée au vendredi 28 juin 2019

-> accéder au formulaire de demande d'aide en ligne

assoc   aides   evenements   concert   commandes   actualites   liens   telecharger
agenda par compositeur par lieu par formation par festival
Accueil > Concerts soutenus > par compositeur > Krystof Maratka recherche ok

Prochains concerts avec des œuvres de Krystof Maratka

lundi 15 juillet 2019 à Bangor (56) - Église - 20h30

Jean-Sébastien Bach  concerto brandebourgeois n° 6 en si bémol majeur bwv 1051
Ludwig van Beethoven  sonate pour violoncelle et piano n° 4 en ut majeur op 102 n° 1
Krystof Maratka  bàchorky, fables pastorales pour alto, clarinette, piano et instruments traditionnels tchèques
César Franck  quintette pour piano et cordes en fa mineur op 50
Anonyme  czardas vi(arr. pour clarinette et piano de Krystof Maratka)
Armand Angster (clarinette, clarinette basse, cor de basset) , Laurène Barbier-Combelles (violoncelle) , Christophe Beau (violoncelle) , Laurent Camatte (alto) , Yan Garac (violoncelle) , Alexandre Gasparov (piano, orgue) , Karine Lethiec (alto, présentation) , Krystof Maratka (piano, récitant.e) , Nathanaëlle Marie (violon) , Maria Perrotta (piano) , Rémy Yulzari (contrebasse)

mercredi 17 juillet 2019 à Martillac (33) - Château Haut Nouchet

Frédéric Chopin  ballade n°1 en sol mineur op 23
Krystof Maratka  poèmes, pour violon et violoncelle
Frédéric Chopin  ballade n°3 en la bémol majeur op 47
Frédéric Chopin  introduction et polonaise brillante en ut majeur pour violoncelle et piano op 3
Johannes Brahms  quatuor pour piano et cordes n°2 en la majeur op 26
Kazuko Hiyama (piano) , Emmanuelle Le Cann (piano) , Catharine Lees (alto) , Timothy Lees (violon) , Matthieu Lejeune (violoncelle)

mercredi 17 juillet 2019 à Le Palais (56) - Citadelle - 12h00

Jean-Sébastien Bach  partita pour flûte en la mineur bwv 1013
Johannes Brahms  trio pour piano, violon et violoncelle n° 1 en si majeur op 8
Krystof Maratka  praharphona sextet, pour harpe, quatuors à corde et percussions
Christophe Beau (violoncelle) , Delphine Benhamou (harpe) , Laurent Camatte (alto) , Huggo Le Hénan (percussions) , Saskia Lethiec (violon) , Nathanaëlle Marie (violon) , Maria Perrotta (piano) , Christel Rayneau (flûte)

dimanche 21 juillet 2019 à Locmaria (56) - Église - 20h30

Max Bruch  8 pièces pour clarinette (ou violon), alto (ou violoncelle) et piano op 83
Marco Di Bari  dans les escaliers d'escher, pour violoncelle et piano[création]
Commande de Plage Musicale en Bangor
Krystof Maratka  l'homme qui ne pouvait s'endormir, mélodrame pour un pianiste et un comédien d'après une nouvelle de karel capek [création]
Commande de Plage Musicale en Bangor
Gustav Mahler  des knaben wunderhorn
Armand Angster (clarinette, clarinette basse, cor de basset) , Christophe Beau (violoncelle) , Laurent Camatte (alto) , Alexandre Gasparov (piano, orgue) , Françoise Kubler (soprano) , Krystof Maratka (piano, récitant.e) , Maria Perrotta (piano) , Lucio Prete (ténor) , Stéphanie Tesson (comédien.ne)

mercredi 24 juillet 2019 à Bangor (56) - Plage de Kerel - 19h00

Maurice Ravel  boléro(arr. par Alexandre Gasparov)
Antonin Dvorak  symphonie n° 9 en mi mineur op 95 «nouveau monde»(extraits)
Georges Bizet  carmen(extrait)
Pietro Mascagni  cavaliera rusticana(extrait : «Intermezzo»)
Krystof Maratka  morana, accueil du printemps en bohème, pour orchestre à cordes
Antonio Vivaldi  concerto pour petite flûte et cordes en ut majeur rv 443
Georg Philipp Telemann  suite pour flûte et orchestre
Ensemble instrumental de Plage musicale en Bangor - direction: Diego Miguel-Urzanqui

 

Krystof Maratka

« Espace » et « ailleurs » sont des mots-clefs pour accéder au monde poétique de Krystof Maratka. « Espace » comme une distance d’ici et de maintenant vers un « ailleurs » quelque part au-delà.
Dès son arrivé en France en 1994, le compositeur tchèque Krystof Maratka, né à Prague en 1972, musiciens, ensembles, orchestres et festivals internationaux, il poursuit l‘élaboration de ses œuvres qui reflétent sa passion pour les musiques traditionnelles du monde, la naissance du langage chez l’Homme, l’art préhistorique et les instruments de musique du Paléolithique (Vabeni, rituel des fossiles préhistoriques de l’Homme), mais aussi pour les univers plus intimes, aux accents plus personnels, du rêve, de la contemplation et de la mémoire. Ces composantes sont tissées dans ses compositions, parfois sous la forme d’allégories, évoquant une enfance vécue dans un pays totalitaire. En 2010, la Tribune Internationale des Compositeurs de l’Unesco, chargée de promouvoir la création contemporaine dans la musique par l'intermédiaire de la radio, sélectionne Zverohra (Jeux de bêtes). Auparavant, en 2007, Krystof Maratka a remporté le Grand Prix du Festival du Printemps de Shanghai avec Chant G'hai, œuvre interprétée en 2008 par l'Orchestre National de France au Festival Présences puis, en mai 2010, par l'Orchestre Philharmonique de Radio France lors de l'Exposition Universelle de Shanghai.
Compositeur reconnu internationalement, Krystof Maratka est invité régulièrement au Festival Pablo Casals de Prades, au Tansman Festival de Lodz  (Pologne), au Festival du Printemps de Prague et dans de prestigieuses salles de concerts françaises et étrangères. De nombreuses institutions lui commandent des œuvres, parmi lesquelles figurent Le Livre des cendres, quatuor à cordes in memoriam Z.M. commandé par le Quatuor Prazak, Praharphona, concerto pour harpe et orchestre, commandé et crée par l’Orchestre Symphonique de Kiel (Allemagne), Mélopa pour clavecin dédiée à Élisabeth Chojnacka, ainsi qu’une nouvelle œuvre par l'Ensemble Klangforum Wien dont la création est prévue au Festival de Donaueschingen en octobre 2014. Dans son parcours de créateur, la direction d’orchestre occupe une place importante et cette activité conduit Kryštof Mařatka à se produire en tant que compositeur et chef d’orchestre avec de nombreuses formations symphoniques (Sinfonia Varsovia, Toronto Symphony Orchestra, Orchestre Colonne…).
Lauréat du Prix Pierre Cardin (Académie des Beaux-Arts), Krystof Maratka a plusieurs œuvres enregistrées ; sa discographie éditée par Lyrinx, Arion (Luminarium concerto pour clarinette ;  Astrophonia, concerto pour alto) et Dux a reçu le Prix l'Académie Charles Cros. Ses œuvres sont éditées aux Éditions Jobert (Paris).

Œuvres commandées par
musique nouvelle en liberté

> druhopisy, pour orchestre (2012)
Créée le : 26/11/2013
Orchestre Colonne, direction Krystof Maratka
Paris, Salle Gaveau
> la t-riomphante, d’après rameau, pour piano (2001)
Créée le : 21/10/2001
Alexandre Tharaud, piano
Rouen
Hommage à Rameau
> dumka karélienne, pour flûte et orchestre (1997)
Créée le : 19/11/1997
Orchestre Colonne, direction Emmanuel Joël / Patrick Gallois, flûte
Paris, Salle Pleyel
Paris de la musique

 

(c) musique nouvelle en liberté 2010 - Mentions légales - Contact - Plan du site