musique logo

assoc   aides   evenements   concert   commandes   actualites   liens   telecharger
agenda par compositeur par lieu par formation par festival
Accueil > Concerts soutenus > par compositeur > Krystof Maratka recherche ok

Prochains concerts avec des œuvres de Krystof Maratka

samedi 27 octobre 2018 à Marseille (13) - Le Merlan, scène nationale - 19h00

Daniele Gasparini  quando il vento sognava (quand le vent rêvait), pour violon, violoncelle, flûte, clarinette et piano
Krystof Maratka  nids de cigognes, pour alto solo et prise sonore de voix d'enfant
Philippe Hurel  eolia, pour flûte
Philippe Hersant  cinq miniatures, pour flûte(extrait : «Improvisation berbère»)
Kaija Saariaho  je sens un deuxième cœur, pour alto, violoncelle et piano
Thierry Pécou  outre-mémoire, pour piano, flûte, clarinette et violoncelle
Tristan Murail  feuilles à travers les cloches, pour flûte, violon, violoncelle et piano
Toru Takemitsu  ame no ki sobyù II - rain tree sketch II, in memoriam olivier messiaen, pour piano
André Jolivet  cinq incantations, pour flûte seule(extrait : «Pour une communion sereine de l'être avec le monde»)
Olivier Messiaen  vingt regards sur l'enfant-jésus, pour piano(extrait : «Regard de l'étoile»)
Olivier Messiaen  l'abîme des oiseaux
Claude Debussy  cloches à travers les feuilles
Florent Audibert (violoncelle) , Didier Bertrand (mise en scène) , Anne-Cécile Cuniot (flûte) , Christophe Giovaninetti (violon) , Julien Hervé (clarinette) , Frédéric Lagarde (piano) , Karine Lethiec (alto, présentation) , Hubert Reeves (récitant.e)

mardi 4 décembre 2018 à Paris (75) - CRR de Paris - Auditorium

Krystof Maratka  bàchorky, fables pastorales pour alto, clarinette, piano et instruments traditionnels tchèques
Antonin Dvorak  trio n°4 pour piano, violon et violoncelle en mi mineur op 90 «dumky»
Krystof Maratka  bàchorky, fables pastorales pour alto, clarinette, piano et instruments traditionnels tchèques
Carjez Gerretsen (clarinette) , Karine Lethiec (alto, présentation) , Krystof Maratka (piano, récitant.e)

samedi 13 avril 2019 à Saint-Germain-en-Laye (78) - Le Manège Royal

> Ensemble Calliopée  - direction: Michel Pozmanter
Krystof Maratka  la forêt invisible, pour ensemble instrumental et vocal
Commande de la Philharmonie de Paris (projet Demos)
André Jolivet  chant de linos, pour flûte, violon, alto, violoncelle et harpe
Delphine Benhamou (harpe) , Anne-Cécile Cuniot (flûte) , Karine Lethiec (alto, présentation) , Diana Ligeti (violoncelle) , Maud Lovett (violon) , Élèves du Conservatoire

vendredi 30 août 2019 à Sanary-sur-Mer (83) - Église Saint-Nazaire - 21h00

Johannes Brahms  quintette à cordes n° 2 avec deux altos en sol majeur op 111
Benoît Sitzia  nouvelle œuvre, pour soprano, alto et orchestre à cordes[création]
Krystof Maratka  trois mouvements concertants, pour violoncelle et orchestre à cordes
Antonin Dvorak  sérénade pour orchestre à cordes en mi majeur op 22
Pierre Alvarez (violon) , Louis Barme (violon) , Emmanuelle Bertrand (violoncelle) , Séraphine Cotrez (mezzo-soprano) , Justine Eckhaut (piano) , Françoise Gnéri (alto) , Juliette Leroux (violon) , Manon Leroux (violoncelle) , Quentin Reymond (violon)

 

Krystof Maratka

« Espace » et « ailleurs » sont des mots-clefs pour accéder au monde poétique de Krystof Maratka. « Espace » comme une distance d’ici et de maintenant vers un « ailleurs » quelque part au-delà.
Dès son arrivé en France en 1994, le compositeur tchèque Krystof Maratka, né à Prague en 1972, musiciens, ensembles, orchestres et festivals internationaux, il poursuit l‘élaboration de ses œuvres qui reflétent sa passion pour les musiques traditionnelles du monde, la naissance du langage chez l’Homme, l’art préhistorique et les instruments de musique du Paléolithique (Vabeni, rituel des fossiles préhistoriques de l’Homme), mais aussi pour les univers plus intimes, aux accents plus personnels, du rêve, de la contemplation et de la mémoire. Ces composantes sont tissées dans ses compositions, parfois sous la forme d’allégories, évoquant une enfance vécue dans un pays totalitaire. En 2010, la Tribune Internationale des Compositeurs de l’Unesco, chargée de promouvoir la création contemporaine dans la musique par l'intermédiaire de la radio, sélectionne Zverohra (Jeux de bêtes). Auparavant, en 2007, Krystof Maratka a remporté le Grand Prix du Festival du Printemps de Shanghai avec Chant G'hai, œuvre interprétée en 2008 par l'Orchestre National de France au Festival Présences puis, en mai 2010, par l'Orchestre Philharmonique de Radio France lors de l'Exposition Universelle de Shanghai.
Compositeur reconnu internationalement, Krystof Maratka est invité régulièrement au Festival Pablo Casals de Prades, au Tansman Festival de Lodz  (Pologne), au Festival du Printemps de Prague et dans de prestigieuses salles de concerts françaises et étrangères. De nombreuses institutions lui commandent des œuvres, parmi lesquelles figurent Le Livre des cendres, quatuor à cordes in memoriam Z.M. commandé par le Quatuor Prazak, Praharphona, concerto pour harpe et orchestre, commandé et crée par l’Orchestre Symphonique de Kiel (Allemagne), Mélopa pour clavecin dédiée à Élisabeth Chojnacka, ainsi qu’une nouvelle œuvre par l'Ensemble Klangforum Wien dont la création est prévue au Festival de Donaueschingen en octobre 2014. Dans son parcours de créateur, la direction d’orchestre occupe une place importante et cette activité conduit Kryštof Mařatka à se produire en tant que compositeur et chef d’orchestre avec de nombreuses formations symphoniques (Sinfonia Varsovia, Toronto Symphony Orchestra, Orchestre Colonne…).
Lauréat du Prix Pierre Cardin (Académie des Beaux-Arts), Krystof Maratka a plusieurs œuvres enregistrées ; sa discographie éditée par Lyrinx, Arion (Luminarium concerto pour clarinette ;  Astrophonia, concerto pour alto) et Dux a reçu le Prix l'Académie Charles Cros. Ses œuvres sont éditées aux Éditions Jobert (Paris).

Œuvres commandées par
musique nouvelle en liberté

> druhopisy, pour orchestre (2012)
Créée le : 26/11/2013
Orchestre Colonne, direction Krystof Maratka
Paris, Salle Gaveau
> la t-riomphante, d’après rameau, pour piano (2001)
Créée le : 21/10/2001
Alexandre Tharaud, piano
Rouen
Hommage à Rameau
> dumka karélienne, pour flûte et orchestre (1997)
Créée le : 19/11/1997
Orchestre Colonne, direction Emmanuel Joël / Patrick Gallois, flûte
Paris, Salle Pleyel
Paris de la musique

 

(c) musique nouvelle en liberté 2010 - Mentions légales - Contact - Plan du site