musique logo

assoc   aides   evenements   concert   commandes   actualites   liens   telecharger
agenda par compositeur par lieu par formation par festival
Accueil > Concerts soutenus > par compositeur > Kaija Saariaho recherche ok

Prochains concerts avec des œuvres de Kaija Saariaho

jeudi 23 mai 2019 à Lyon (69) - Auditorium - 20h00

> Orchestre national de Lyon  - direction: Leonard Slatkin
Kaija Saariaho  orion, pour orchestre(extrait : le chasseur)
Aaron Copland  appalachian spring, suite pour orchestre
Johannes Brahms  concerto pour violon et orchestre en ré majeur op 77
Renaud Capuçon (violon)
Renseignements / Réservations : 04 78 95 95 95

vendredi 24 mai 2019 à Clermont-Ferrand (63) - Opéra-Théâtre

> Orchestre national de Lyon  - direction: Leonard Slatkin
Kaija Saariaho  orion, pour orchestre(extrait : le chasseur)
Aaron Copland  appalachian spring, suite pour orchestre
Johannes Brahms  concerto pour violon et orchestre en ré majeur op 77
Renaud Capuçon (violon)

vendredi 24 mai 2019 à Neuville-sous-Montreuil (62) - Chartreuse Notre-Dame-des-Prés - 20h30

Ernest Chausson  chanson perpétuelle op 37, pour mezzo-soprano, piano et quatuor à cordes
Ernest Chausson  la tempête op 18, musique de scène pour le drame de shakespeare, pour voix et petit orchestre
Ernest Chausson  poème de l’amour et de la mer op 19
Ernest Chausson  shakespeare songs (chansons de shakespeare) op 28
Kaija Saariaho  ariel's hail (le salut d'ariel), pour soprano, flûte et harpe
Éléonore Pancrazi (mezzo-soprano) , Ensemble Musica Nigella - direction: Takénori Némoto

samedi 25 mai 2019 à Lyon (69) - Auditorium - 18h00

> Orchestre national de Lyon  - direction: Leonard Slatkin
Kaija Saariaho  orion, pour orchestre(extrait : le chasseur)
Aaron Copland  appalachian spring, suite pour orchestre
Johannes Brahms  concerto pour violon et orchestre en ré majeur op 77
Renaud Capuçon (violon)
Renseignements / Réservations : 04 78 95 95 95

samedi 25 mai 2019 à Beauvais (60) - Maladrerie Saint-Lazare - 18h00

Joseph Haydn  quatuor à cordes n° 76 en ré mineur op 76 n°2 «les quintes»
Belà Bartok  quatuor à cordes n° 3
Kaija Saariaho  nocturne, pour violon seul
Johannes Brahms  quatuor à cordes n° 2 en la mineur op 51 n° 2
Quatuor Modigliani

mercredi 29 mai 2019 à Lançon-Provence (13) - Grange de la Chèvrerie - 20h30

Joseph Haydn  trio pour piano, violon et violoncelle n° 43 en ut majeur hob XV/27
Kaija Saariaho  light and matter, pour trio avec piano
Johannes Brahms  trio pour piano, violon et violoncelle n° 1 en si majeur op 8
Camille Fonteneau (violon) , Alexis Gournel (piano) , Raphaël Jouan (violoncelle)

dimanche 8 septembre 2019 à Paris (75) - Orangerie de Bagatelle - 18h00

Franz Liszt  die lorelei s 273
Kaija Saariaho  ballade, pour piano seul
Robert Schumann  kreisleriana op 16
Robert Schumann  frülingsnacht(transcr. de Franz Liszt)
Charles-Valentin Alkan  trois morceaux dans le genre pathétique op 15(extrait : «Le Vent»)
Robert Schumann  frühlingsnacht(transcr. de Franz Liszt)
Franz Liszt  widmung op 25 n° 1
Paolo Rigutto (piano)

 

Kaija Saariaho

(c) Priska Ketterer Luzern
Née en 1952 en Finlande, Kaija Saariaho étudie les arts visuels et la musique jusqu'en 1976 puis décide de se consacrer entièrement à la composition sous la direction de Paavo Heininen, Klaus Huber et Brian Ferneyhough.
Passionnée par la recherche de nouveaux timbres, elle étudie l’informatique musicale à l’IRCAM en 1982 et utilise fréquemment dans son œuvre  les nouvelles techniques musicales assistées par ordinateur. Avec son diptyque Du cristal … à la fumée pour orchestre, Kaija Saariaho affirme son style qui se base sur un travail de transformation et de progression du son, laissant apparaître des timbres et des couleurs qui lui sont spécifiques.
De nombreux prix couronnent son œuvre et jalonnent l’évolution de son langage musical empreint de l’esthétique spectrale mais toujours en quête de nouvelles sonorités : le Kranichsteiner Musikpreis pour Lichtbogen (1986), le Prix Ars Electronica et Italia pour Stilleben, l’American Grawemeyer Award for Music Composition (2003) pour L’Amour de loin, son premier opéra, écrit par Amin Maalouf et mis en scène par Peter Sellars, créé à Salzbourg en 2000 et repris, pour la création française, à Paris en 2011 au théâtre du Châtelet.
Avec Leino Songs Kaija Saariaho a reçu le Grand Prix Lycéen des Compositeurs 2013.

 

Œuvres commandées par
musique nouvelle en liberté

> ciel d'hiver, pour orchestre (2013)
Créée le : 07/04/2014
Orchestre Lamoureux, direction Fayçal Karoui
Paris, Théâtre du Châtelet
Grand Prix Lycéen des Compositeurs

 

(c) musique nouvelle en liberté 2010 - Mentions légales - Contact - Plan du site