musique logo

FESTIVALS 2019 

la date limite de dépôt des demandes est fixée au jeudi 31 janvier 2019
(toute demande soumise hors délai ne sera pas examinée)

 > accéder au formulaire de demande d'aide en ligne

assoc   aides   evenements   concert   commandes   actualites   liens   telecharger
agenda par compositeur par lieu par formation par festival
Accueil > Concerts soutenus > par compositeur > Baptiste Trotignon recherche ok

Prochains concerts avec des œuvres de Baptiste Trotignon

jeudi 31 janvier 2019 à Gstaad (Luxembourg)

> Sequenza 9.3  - direction: Catherine Simonpietri
Henry Purcell  when i am laid in earth
John Tavener  svyati, pour violoncelle et chœur a cappella
Johannes Ockeghem  déploration sur la mort de gilles binchois
Éric Tanguy  stabat mater, pour violoncelle et chœur
John Dowland  flow my tears
Philippe Hersant  métamorphoses, pour chœur mixte et violoncelle
commande du festival Ombres et Lumières et du Fonds d’Action SACEM
Jacob Clemens non Papa  o souverain pasteur et maîstre
Baptiste Trotignon  au bout du petit matin, pour violoncelle et douze chanteurs
Juste Janulyte  plonge, pour violoncelle et douze voix
Henri Demarquette (violoncelle)

 

Baptiste Trotignon

(c) Helene Pambrun

Après avoir essayé le violon, Baptiste Trotignon se dirige naturellement vers le piano. Il rejoint le Conservatoire de Nantes à neuf ans, où il obtient des Prix de piano et d’écriture. Il découvre le jazz en autodidacte et interprète le rôle de Rydell, un jeune pianiste de jazz, dans le film Le Nouveau Monde réalisé par Alain Corneau en 1995.
En 1998, il monte son trio avec Clovis Nicolas à la contrebasse et Tony Rabeson à la batterie, avec lesquels il sortira son premier album Fluide en juin 2000, qui remportera le Djangodor de l'Espoir pour un premier disque.
En octobre 2002, il obtient le Grand Prix de la Ville de Paris du Concours International Martial Solal, et quelques mois plus tard, il est lauréat du Prix Révélation française de l’année aux Victoires du Jazz 2003. C'est cette même année que sort son premier disque solo. Son second album solo, Solo II, sort en 2005, et sera réédité en 2008 accompagné d'un concert solo à la Salle Pleyel.Tout en multipliant les rencontres (concerts avec Tom Harrell, Brad Mehldau ou Nicholas Angelich ; Rhapsody in blue  de George Gershwin avec l'Orchestre Lamoureux ; musique de film pour le Sartre de Claude Goretta...), il collabore avec David El Malek à un quartet bicéphale, accompagné par Daryl Hall et Dré Pallemaerts.
Son Concerto pour piano Different Spaces, sa première pièce d’envergure, totalement écrite et sans improvisation, lui a valu une nomination aux Victoires de la Musique classique 2014 comme Compositeur de l’année. Il a également composé diverses œuvres de musique de chambre et pour piano.

 

(c) musique nouvelle en liberté 2010 - Mentions légales - Contact - Plan du site