En accédant à notre site Internet, vous reconnaissez accepter les cookies. Ne plus afficher ce message

FESTIVALS


Vous pouvez dès à présent déposer votre demande d'aide pour l'année 2019 au moyen du formulaire en ligne.

La date limite de dépôt est fixée au vendredi 31 janvier 2020 inclus.

L'historique

 

Premier directeur de la musique, Marcel Landowski a refaçonné le paysage musical français tant au niveau de l’enseignement – développement et réorganisation de tous les conservatoires de musique sur le territoire national — qu’au niveau de la diffusion – création et réorganisation de l’Orchestre de Paris et des grands orchestres de région. Créateur, compositeur et mélomane enthousiaste, il a également participé activement à la diffusion de toutes les esthétiques musicales de la musique contemporaine, en fondant notamment l'association Musique Nouvelle en Liberté, avec le concours de Benoît Duteurtre.

Marcel Landowski et Benoît Duteurtre © D.R.

1991 : Création de Musique Nouvelle en Liberté en partenariat avec la Ville de Paris, par Marcel Landowski, premier président de l'association et de Benoît Duteurtre qui devient directeur de la structure. L'association entame alors une politique de commandes et met en place le fonds d'incitation aux formations musicales.

1993 : La Sacem, le FCM et l'Adami apportent leur soutien à Musique Nouvelle en Liberté.

1994 : Le ministère de la Culture devient à son tour partenaire financier de l'association. Parallèlement, Musique Nouvelle en Liberté crée le festival "Paris de la musique" qui perdurera jusqu'en 2010.

1999 : Lancement du Grand Prix Lycéen des Compositeurs par La Lettre du Musicien. L'association s'engage pour cette action dès la première édition, en dotant le prix et la commande récompensant le lauréat.

2000 : Suite au décès de Marcel Landowski, Jean-Claude Casadesus devient le second président de Musique Nouvelle en Liberté.

Jean-Claude Casadesus et Benoît Duteurtre © Didier Plowy/GPLC 2016

2006 : L'association crée le fonds d'incitation pour les festivals.

2012 : Musique Nouvelle en Liberté prend la suite de La Lettre du Musicien et organise désormais le Grand Prix Lycéen des Compositeurs, avec le soutien de la Sacem, du FCM et de la CEMF.

2016 : La Fondation Daniel et Nina Carasso annonce son soutien au Grand Prix Lycéen des Compositeurs. L'association est quant à elle nouvellement aidée par la SPEDIDAM.

2017 : Le ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse rejoint les partenaires du Grand Prix Lycéen des Compositeurs.