musique logo

FORMATIONS MUSICALES

la date limite de dépôt des demandes pour la saison 2017-2018 
est fixée au vendredi 30 juin 2017

-> accéder au formulaire de demande d'aide en ligne

assoc   aides   evenements   concert   commandes   actualites   liens   telecharger
agenda par compositeur par lieu par formation
Accueil > Concerts soutenus > par compositeur > Nicolas Bacri recherche ok

Prochains concerts avec des œuvres de Nicolas Bacri

samedi 20 mai 2017 à Villiers-le-Bâcle (91) - Maison-Atelier Foujita - 17h30

Wolfgang Amadeus Mozart  don giovanni(extrait : Sérénade)
Giuseppe Sammartini  nocturne op 9
Paul de Wailly  sérénade en la mineur op 25, pour flûte, violon, alto et violoncelle(extrait : Nocturne)
Nicolas Bacri  trois nocturnes op 79, pour flûte, violon, alto et violoncelle

 

Nicolas Bacri

(c) Olivier Dhénin
Nicolas Bacri, né à Paris en 1961, commence par l'apprentissage du piano à l'âge de sept ans puis complète sa formation par l'étude de l'harmonie, du contrepoint, de l'analyse musicale et de la composition avec Françoise Gangloff-Levéchin et Christian Manen puis, à partir de 1979, avec le compositeur d'origine allemande Louis Saguer. En 1980, il entre au Conservatoire de Paris où il recevra l'enseignement de Claude Ballif, Marius Constant, Serge Nigg et Michel Philippot. Il quitte le Conservatoire avec le premier prix de composition en 1983 et devient, pour deux ans, pensionnaire à l'Académie de France à Rome (Villa Médicis) non sans avoir étudié en privé, la technique de la direction d'orchestre avec Jean Catoire, disciple de Léon Barzin. Il a en outre participé à des Masterclasses de Franco Donatoni et Brian Ferneyhough  et reçu les conseils de Gilbert Amy, Elliott Carter, Henri Dutilleux et Emmanuel Nunes. Très tôt marquée par l'école de Vienne, de Darmstadt et particulièrement par la musique d'Elliott Carter (jusqu'en 1984), l'œuvre de Nicolas Bacri va progressivement se libérer de cette influence. Stimulée par l'exemple de ce mystique du son qu'est Giacinto Scelsi, sa musique s'ouvrira pour une courte période (1984-87) sur un travail de la matière sonore pour aboutir vers 1987 à "l'examen de possibilités de renouement avec la pensée symphonique tonale élargie" (Bacri) post-Mahlérienne. Certains compareront cette nouvelle démarche à celle de Chostakovitch ou de Britten.

Œuvres commandées par
musique nouvelle en liberté

> hommage à foujita op 141, pour quatuor avec flûte (2015)
Créée le : 09/04/2016
Ensemble Hélios : Christel Rayneau (flûte), Nathanaëlle Marie (violon), Laurent Camatte (alto) et Christophe Beau (violoncelle)
Paris, Église Sainte-Croix des Arméniens
> quatuor à cordes n° 6 op 97 (2006)
Créée le : 17/03/2006
Quatuor Psophos
Paris, Radio France
Grand Prix Lycéen des Compositeurs
> partita (2005)
Créée le : 18/03/2005
Orchestre de Bretagne
Rennes
> a short overture op 84 (2003)
Créée le : 18/11/2003
Ensemble Orchestral de Paris
Paris
25 ans de l’Ensemble Orchestral de Paris
> concerto pour trompette et orchestre à cordes n° 2 op 65 (2000)
Créée le : 08/10/2000
Paris
CIVP - Concours de trompette Maurice André
> in modo infinito (1995)
Créée le : 23/03/1995
Orchestre National de Lille, direction Jean-Claude Casadesus
Lille
> une prière op 52, concerto pour alto ou violon et orchestre (1994-1997)
Créée le : 26/02/1999
Orchestre Philharmonique de Montpellier
Arles

 

(c) musique nouvelle en liberté 2010 - Mentions légales - Contact - Plan du site